• Paiement 100% sécurisé

  • Suivi de commande

  • Livraison offerte à partir de 18 bouteilles

jbadam@jb-adam.fr 03 89 78 23 21
Panier

Aucun produit

Expédition Livraison gratuite !
0,00 €

Notre histoire

Rares sont les familles de viticulteurs qui peuvent se prévaloir de quatre siècles de passion du vin

Viticulteurs depuis 15 générations

Le Domaine Jean-Baptiste ADAM à Ammerschwihr

Depuis 1614, la famille Jean-Baptiste ADAM œuvre sans relâche dans les vignes et les caves. Rares sont les familles de viticulteurs qui peuvent se prévaloir de quatre siècles de passion des vins. Une passion qui se traduit par un réel amour du vin grâce à la persévérance, une recherche constante et soutenue au travers des années, de méthodes et de techniques qui en augmentent la qualité. La conversion des vignes du domaine en agriculture biologique et en biodynamie marque le début d'une nouvelle ère en 2004.

Ainsi Jean-Baptiste Adam à Ammerschwihr... Plus qu'un nom, cette vénérable maison est une référence dans l'histoire de la viticulture alsacienne. Plus que du vin, les bouteilles contiennent quatre cent ans de savoir-faire qui a traversé le temps. A l'instar de ce fabuleux Kaefferkopf, légitime fierté de la maison Adam.

  • Domaine Jean-Baptiste ADAM
  • Laure ADAM

Laure ADAM

15ème génération

Laure est la 15ème génération à perpétuer l’esprit et le savoir-faire de la maison. Après des études en viticulture et œnologie, un master MBA Vins, Commerce et Management en poche, elle prend le temps de parfaire ses connaissances à travers différentes expériences professionnelles en Italie ou encore à Londres. De retour, c’est en 2012 qu’elle rejoint le domaine familial où elle s’oriente naturellement vers l’export et le marketing en y apportant son dynamisme et de nouvelles idées.

Côté technique, elle apporte, avec finesse et élégance, sa touche féminine dans l’élaboration des vins. Engagée dans la viticulture et l’écologie, passionnée par la gastronomie, membre des Divines d’Alsace, elle est désormais l’ambassadrice des vins Jean-Baptiste ADAM en France et à l’étranger.

Jean-Baptiste ADAM

14ème génération

A la tête du domaine depuis 1990, il a laissé son empreinte en instaurant dès 2004 la conduite des vignes en agriculture biologique, et plus particulièrement en biodynamie. Une étape importante et incontournable, qui privilégie l'expression du terroir et apporte aux vins une complexité incomparable.

Fervent défenseur des grands terroirs et de leur authenticité, il aime se ressourcer au coeur des vignes et du Kaefferkopf, son grand Cru de prédilection. Exigence et excellence sont les maîtres mots de ce vigneron engagé depuis de nombreuses années. 

  • Jean-Baptiste ADAM
  • Jean ADAM

Jean ADAM

13ème génération

Il est la mémoire et la richesse historique de la famille. Grand Chambellan de la Confrérie Saint Etienne, Jean est un passionné. Il est une figure et une référence incontournable de la viticulture alsacienne.

Intarissable sur les événements historiques, il se plonge facilement dans les secrets de la généalogie et reste très actif dans le milieu associatif. Il est la clé de voûte du domaine Jean-Baptiste ADAM et est fier de voir aujourd'hui l'évolution du domaine et le travail accompli par son fils et sa petite-fille depuis quelques années.

Quand on vous dit que chez Jean-Baptiste Adam, tout est histoire...

 

Les grandes dates

1614

Fondation de la maison par Jean-Baptiste ADAM, « gourmet-viticulteur » Jadis les restaurateurs venaient s’attabler à Ammerschwihr pour y goûter le vin avant de l’acheter. Le « gourmet-viticulteur », homme de confiance, courtier et expert, les guidait dans leurs choix de leurs vins. Cette fonction officielle instaurée dès le Moyen-Age était particulière au vignoble alsacien. La fonction a disparu, mais l’optique de Jean-Baptiste Adam est restée la même. Il réserve à la clientèle de passage à Ammerschwihr un accueil à la hauteur de ses ambitions : partager sa passion du vin et faire goûter la haute expression de ses terroirs dans un cadre chaleureux et convivial.

Second empire

Chargement de vin dans notre courSous le Second Empire : L’ensemble de la production d’Ammerschwihr est écoulée par l’intermédiaire de 4 gourmets faisant office de courtiers. Adam tenait l’enseigne-auberge « Aux Trois Rois ». 14 000 à 18 000 hectolitres étaient annuellement vendus au cours des dernières années du Second Empire. La maison Adam en écoulait entre 6 et 8 000. Les ventes se faisaient par chariots ou charrettes.

1696

Dépôt auprès de l'armoirial d'Alsace des armoiries de la famille.

1786

Livre de gourmetage, le début des écritures sur la commercialisation Témoin de ce passé, le livre de gourmetage, que Jean ADAM, le patriarche, aime à feuilleter. Y sont retracés tous les mouvements de commercialisation de 1786 à nous jours. La clientèle de l’époque était essentiellement composée de restaurateurs mais il est aussi possible d’y retrouver des traces des ventes à Yokohama au Japon et à New York.

1834

La plus ancienne étiquette du Kaefferkopf. Notre domaine a édité la plus ancienne étiquette des Vins d’Alsace : elle date de 1834 et porte déjà la mention Kaefferkopf.

1870

Premier agrandissement de la cave.

1871

Première expédition de vins vers les USA.

1895

Première expédition de vins vers Tokyo et Yokohama.

1939

Anecdote à l’honneur d’Amélie Adam, née Schindenhammer. Devenue veuve à 41 ans, cette courageuse mère de quatre enfants s’acquitta de la lourde tâche de chef d’entreprise. En outre, elle acquit pour son deuxième fils, Paul, un commerce de vin à Lauw (vallée de Masevaux).

1939-45

Seconde guerre mondiale. Pendant cette période, notre maison fut considérée comme « deutschfeindlich » - hostile aux Allemands. Tout commerce lui fut donc interdit. Notre cave a servi d’abri pour de nombreux habitants d’Ammerschwihr lors de bombardements américains. C’est grâce à cette fonction de refuge que nos caves furent épargnées et que nos foudres ne brûlèrent pas.

1957

Jean ADAM, épaulé par son épouse Paulette, amena un souffle de renouveau au domaine, encore affaibli par l’après-guerre. Il développa la mise en bouteille et la vente de nos vins d’Alsace à la propriété, en France et à l’export.

1967

Construction d'une nouvelle cave et d'une ligne d'embouteillage.

1982

Jean-Baptiste ADAM, l’actuel dirigeant rejoint l’entreprise familiale et signe sa première vinification après ses études d’œnologie à Beaune.

1993

Mise en place d’une culture plus respectueuse de l’environnement (lutte raisonnée).

2003

Nous décidons de travailler en biodynamie sur l’ensemble de notre domaine. Construction d'un nouveau caveau de vente et agrandissement des caves.

2004

Depuis cette date, un nouveau caveau de dégustation donne accès à nos caves, ainsi qu’une œnothèque, véritable musée familial où mûrissent patiemment les vins entourés des soins d’une équipe passionnée et chevronnée.

2007

Le Kaefferkopf, Grand Cru d'Alsace.

Le « Kaefferkopf » d’Ammerschwihr, réputé depuis le Moyen Age, est enfin promu 51ème Grand Cru d’Alsace. Il représente pour notre famille le fleuron d’Ammerschwihr. Cette consécration est vécue par notre famille comme l’aboutissement d’une très longue bataille.

2012

Laure, fille de Jean-Baptiste ADAM, rejoint l'entreprise de son père.

2014

Célébration du 400ème anniversaire

L'alcool est dangeureux pour la santé. Consommez avec modération.
Remonter